Une balade apprenante avec le CECB

Le dimanche 23 juin(1) après-midi, nous sommes partis du Cada, MD, MB, F., I., Mohamed M. et moi-même en minibus vers Brioude - plus exactement près du Pont de Lamothe. Nous y avions rendez-vous avec le CECB (Collectif EcoCitoyen du Brivadois) pour participer à une "balade apprenante". C'était la quatrième du genre. Cette fois, il s'agissait d'une marche sur le thème de l'eau dans l’aire d’alimentation du puits des Vignes à la périphérie de Brioude. Et le sujet en était: "De la source à notre robinet, d’où vient l’eau que nous buvons?" 

Arrivés sur place, alors que le groupe des participants commençait à s'étoffer, il nous est tout de suite apparu que nous n'étions pas en terre inconnue.  Nous retrouvions là beaucoup de connaissances: des bénévoles de la Loco qui sont aussi militants au CECB (Patrick, Maguy, Serge, Brigitte, Dominique, etc...), des personnes que nous rencontrons sur d'autre projets comme la Tablée, le Tiers-Lieu l'Etoile ou sur divers terrains de luttes (Juliette, Véro, Dominique, Pierre, etc..).

Au cours de cette balade, 4 intervenants devaient nous expliquer le fonctionnement du captage de l’eau jusqu’à notre robinet de manière ludique et pédagogique : Pierre Ribeyre (guide nature environnement ), Yann Glemarec (professeur agro-foresterie au Lycée agricole de Bonnefont), Patrick Sauvegrain (technicien Eau Potable, mais qui donne aussi des cours de français à la Loco), Juliette Tilliard-Blondel (écologue).

Image
Une balade apprenante avec le CECB
Au départ, Pierre Ribeyre, animateur nature, nous propose un quiz pour mettre à jour nos connaissances sur l'eau

Après un petit quiz sur l'eau, nous voilà partis pour une marche d'environ 8 km, au cours de laquelle nous ferons différentes haltes pédagogiques et quelques fois ludiques.


Ne comptez pas sur moi pour vous relater par le menu le contenu pédagogique de la balade, je vous renvoie vers le site du CECB où tout ceci est fort bien fait. D'autant plus que, je dois l'avouer, accaparé par des discussions avec de nouvelles et belles rencontres, je n'ai pas toujours été d'une oreille très attentive. J'ai fait un peu l'école buissonnière. On ne se refait pas, j'ai toujours été celui qui bavarde au fond de la classe.

Image
Une balade apprenante avec le CECB
Patrick nous parle des effets des nitrates sur l’organisme 

Après l'intervention de Patrick sur les pollutions des eaux par les nitrates et leurs effets néfastes sur les organismes, nous avons fait un peu plus loin une dernière halte au pied d'un peuplier noir. Pour moi, le peuplier c'est l'arbre droit comme un I à croissance rapide dont les alignements sont typiques. En fait, j'ai appris qu'il s'agissait là des peupliers d'Italie. Mais là, il s'agissait d'un peuplier noir. Et cet arbre, plus trapu que son cousin d'Italie peut par l'action de ses racines accélérer la dépollution en nitrates de l’eau des rivières ou ruisseaux au bord desquels il est planté. Yann Glémarec nous en a fait un brillant exposé. 

Une balade apprenante avec le CECB
Dernière station au pied du peuplier noir

Pour ce qui est de ce fameux peuplier je vous conseille cet excellent podcast de la Calligramme

(1) Oui je sais, ça date un peu, mais j'attendais le compte-rendu du CECB pour écrire l'article.

Dimanche 7 juillet 2024