Randonnée à Leyvaux

Après un mercredi après-midi passé à essayer de marcher sur la Slackline, nous sommes redescendus (de 20 cm, n'exagérons pas) sur le plancher des vaches pour faire, jeudi, une randonnée dans la vallée de Leyvaux.
Plus exactement, il s'agissait de faire une reconnaissance de ce circuit de randonnée que j'avais pratiqué il y a quelques années, pour voir quelles en étaient la praticabilité et la difficulté. Nous sommes donc partis avec Lucie (qui nous avait initiés à la Slackline la veille), son frère Arthur*, Fred ainsi que 2 des résidents les plus aguerris en matière de marche: G. et A. Nous sommes partis à 6, donc, vers midi.

Leyvaux est un tout petit village au fond d'une vallée perdue, encaissée, sur le bord du plateau du Cézallier entre Cantal et Puy-de-Dôme. Le clocher à peigne de sa chapelle vaut le coup d'œil.

Image
Leyvaux

 

La randonnée est un PR (Petite Randonnée) intitulé "Les Gorges de Leyvaux et d'Apcher"

Image
Leyvaux


Ce n'est pas compliqué, il suffit de suivre les marques vertes.
Je ne vais pas raconter la randonnée par le menu, ça deviendrait vite ennuyeux. Sachez seulement que le parcours est magnifique, mais quand même un peu difficile pour en faire une randonnée tranquille type "La Loco" avec les résidents du Cada.

Leyvaux


Il fait un douzaine de kilomètres, mais à Saroil, voyant le soir et le brouillard qui tombaient, l'orage qui menaçait, nous avons décidé de prendre un raccourci. Un peu escarpé et broussailleux le raccourci, mais nous sommes arrivés malgré tout, sous la houlette de G. grand marcheur des plateaux kenyans, à retrouver le PR entre Combalibœuf et Leyvaux et avons pu retrouver la voiture avant la nuit et l'orage.

On peut retrouver notre itinéraire sur le super site IGN-Rando

* Ceux qui ont suivi et lu l'article sur la Slackline en auront déduit que Arthur est mon fils.

 

Lundi 5 février 2024

Les plus récents